top of page
La Vie Grande_Soleil 1.png

La Vie Grande

Autrices en Action / Fabrique de Spectacles

Basée au Havre depuis 2019, la Compagnie La Vie Grande est co-dirigée par les autrices, comédiennes et metteuses en scène Agathe Charnet et Lillah Vial et administrée par Laetitia Fabaron.

« Il s’agit de allier la singularité de nos écritures à la recherche de dramaturgies plurielles ayant toujours un lien actif avec le public pour créer un théâtre profondément vivant, exigeant, et généreux. 

Agathe Charnet_Lillah Vial_La Vie Grande.png

Un théâtre au croisement des littératures, des sciences sociales et de la pop-culture. Au plus près des sursauts et des tendresses du monde »

Le travail de création et d’écriture théâtrale de La Vie Grande s’organise en Cycles de Recherche Dramaturgie et Création où la nécessité conjointe d’expression des deux artistes autour d'une thématique commune fait directement écho aux actions de transmissions culturelles et de représentations auprès des publics in et hors des théâtres. 

Les pièces tout public écrites et mises en scène par Agathe Charnet pour les salles et l'extérieur viennent ainsi répondre aux spectacles adressés au jeune public in situ imaginés et conçus par Lillah Vial.

Toutes deux fabriquent également des ateliers et des séquences de transmission  en lien avec leurs oeuvres mêlées, qui peuvent se déployer sur tous les territoires.

Après une longue exploration consacrée aux féminismes et aux sexualités à travers le cycle GENRE/S de 2018 à 2022 avec les spectacles Ceci est mon corps de Agathe Charnet et On ne naît pas femme de Lillah Vial, la Compagnie La Vie Grande ouvre en 2022 un nouvel espace d’exploration avec le Cycle de Recherche Dramaturgique et de Création autour de l’anthropocène et du vivant : HABITER LE MONDE de 2022 à 2025. 

Engagées pour la diversité des représentations et des points de vue au sein du spectacle vivant et dans la nécessité de la transition écologique Agathe CHARNET et Lillah VIAL sont membres des associations HF Normandie, ARTVIVA et des Collectifs Avec NouEs le Déluge et Me Too Théâtre. 

La Compagnie est soutenue dans ses créations et actions par la ville du Havre, la ville de Grand-Quevilly, le département Seine-Maritime, la Région Normandie, l’ODIA Normandie et conventionnée par la DRAC Normandie pour les années 2024 et 2025. 

 

En 2023 et 2024 la Compagnie est associée à la Halle Ô

 Grains de Bayeux avec le collectif Sur Le Pont

Avec nous sur la grand’route : 

 

Khalil Allal (compositeur),

Carla Azoulay-Zerah (comédienne, pédagogue),

Marine Bellier-Dézert (comédienne, pédagogue),

Etienne Bluteau (régisseur vidéo et son),

Anne-Sophie Boulan (chargée de diffusion), 

Léonard Bourgeois-Tacquet (comédien), 

Vincent Calas (comédien, pédagogue),

Philippe Chamaux (chargé de diffusion), 

Anna Colléoc (dramaturge),

Jeanne-Sarah Deledicq (accompagnement vocal),

Suzanne Devaux (costumière),

Mathilde Domarle (créatrice lumière),

Karine Dumont (compositrice, créatrice sonore),
Déborah Dupont (régisseuse son),

Laetitia Fabaron (administratrice),

Hélène Francisci (comédienne), 

Maxime Gleizes (comédien),

Mathilde Gueguen (chargée de production),

Virgile - L. Leclerc (comédien.ne, pédagogue

Camille Lefrand (comédienne, pédagogue),

Anouk Maugein (scénographe),

Catherine Otayek (comédienne),

Jessica Tournebize (régisseuse lumière),

Cécile Zanibelli (chorégraphe, collaboratrice artistique).

Agathe Charnet_La Vie Grande.png

Agathe Charnet

(co-direction artistique)

Autrice, comédienne, metteuse en scène et dramaturge.

Agathe Charnet est née en 1991. 

Elle grandit à Toulouse et vit entre Paris, la Normandie et la Corrèze. 

Elle partage sa vie aujourd’hui entre l'écriture, la mise en scène, le jeu, la dramaturgie et la transmission. 

 

Elle a fait beaucoup (trop) d’études.  

Du théâtre, au Conservatoire du Xème arrondissement de Paris et au Studio de Formation Théâtrale de Vitry-Sur-Seine. Elle passe aussi par un Bachelor à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, un Master à l’Ecole de Journalisme de Sciences Po, une Licence de Lettres Modernes à la Sorbonne Paris-IV et en Maitrise de recherche en Lettres Arts et Pensée Contemporaines à l’Université Denis Diderot (mention très bien) puis à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales où elle sort diplômée d’un Master en sociologie du genre (mention très bien) en 2020. 

Elle a travaillé cinq ans en tant que journaliste en presse écrite et documentaire radio en France et à l’étranger (Le Monde, Arte Radio, Binge Audio, RFI).

Elle commence à écrire pour le théâtre en répondant à l’invitation d’Hakim Bah pour le Festival l’Univers des Mots de Conakry en 2017 où elle présente son premier texte Je suis Sorcière (mise en maquette Virgile L. Leclerc et Maya Ernest). Puis, en collaboration avec la Compagnie Avant l'Aube et la metteuse en scène Maya Ernest elle écrit et joue dans Rien ne saurait me manquer  et Tout sera différent. Elle écrit et co-dirige le spectacle de sortie des élèves de deuxième année du Studio de Formation Théâtrale en 2019 et 2020 au Théâtre de l’Opprimé.

« Agathe Charnet se définit comme une autrICE, engagée pour une autre représentation des genres et des sexualités dans les textes dramatiques contemporains. »

Elle écrit et met en scène Ceci est mon corps, créé en février 2022 à la Halle O Grains de Bayeux puis présenté au Festival en Attendant l’Eclaircie, au Lavoir Moderne Parisien et à Avignon au Théâtre du Train Bleu en juillet 2022. 

En mise en scène, Agathe Charnet se forme lors d’un stage AFDAS sur l’île de Ouessant auprès de Patrice Douchet et d’un Chantier Nomade dirigé par Jean-Yves Ruf. Elle participe également à deux stages de recherche d’un mois auprès de Joël Pommerat en 2016 et 2018. En 2021, elle collabore en tant que dramaturge pour Un Sacre mis en scène par Lorraine de Sagazan (Compagnie La Brèche).

 

Ses textes sont accompagnés par le Collectif A Mots Découverts, ils ont été lauréats du Festival Auteurs Lecteurs Théâtre (Paris) et du Festival Textes en Cours (Montpellier), repérés par les comités de Lecture du Théâtre des Quartiers d’Ivry, de La Comédie de Caen et un cahier lui est consacré dans la revue La Récolte. Elle est lauréate de la Bourse Beaumarchais-SACD en 2020 pour Ceci est mon corps et de l’aide à la création ARTCENA 2021. Le texte est publié aux éditions l’Oeil du Prince

En 2021, elle est autrice associée au théâtre de la Tête-Noire (Scène conventionnée d'intérêt national Art et création – Écritures contemporaines Saran) et est en résidence à la Chartreuse, centre national des écritures du spectacle, pour une commande d’écriture du Théâtre de la Tête Noire, Nuits de juin, autour de la jeunesse contemporaine, mis en scène par Patrice Douchet en mai 2022. 

Elle est co-lauréate avec Camille Chatelain du dispositif ARTCENA « Auteurs en tandem » pour la saison 22-23 et participe à l'édition 2023 des Intrépides de la SACD au Festival d'Avignon. 

 

Très impliquée dans le lien avec les publics, Agathe Charnet mène régulièrement des ateliers en interprétation théâtrale et d’écriture auprès de divers participant.e.s (artiste pédagogue au Préau, CDN de Vire, ateliers avec le Théâtre Gérard Philippe, la Comédie de Reims, le Théâtre de la Tête Noire, le CDN de Besançon Franche-Comté, le Festival Paris l’Ete…). Elle joue régulièrement dans le spectacle On ne naît pas femme de Lillah Vial dans les collèges et lycées. 

La Vie Grande_Soleil 2.png

Elle défend une écriture théâtrale axée dans un premier temps sur la récolte de parole et la recherche dramaturgique

- à la frontière du journalisme et de la sociologie - puis une littérature en lien direct avec la mise en scène et le plateau pour créer une langue mouvante qui se (re)modèle constamment au plus près des artistes et du public. 

La Vie Grande_Soleil 2.png
Lillah Vial_La Vie Grande.png

Lillah Vial

(co-direction artistique)

Autrice, comédienne, danseuse et dramaturge.

Lillah Vial naît au Havre en 1990. Elle se forme en art dramatique au Conservatoire du Havre, au CRR de Rennes puis au Studio de formation théâtrale de Vitry-sur Seine. 

Elle danse depuis petite et suis pendant quinze ans des cours avancés de Modern Jazz et contemporain. Le chant est une autre de ses passions. Après un cursus de Formation musicale et piano au conservatoire du Havre, elle intègre le choeur de femmes du CRR de Rennes, et participe également à des stages de chant lyrique avec Anne Fischer. 

Elle enrichit sa pratique auprès de Benoit Théberge et Daniel Danis dans le cadre d’un stage mêlant corps, écriture et mise en scène. Elle approfondit ensuite ses qualités d’autrice au cours d’un stage dirigé par Patrice Douchet, Gilles Granouillet et Fabienne Pralon sur l’île de Ouessant. 

Parallèlement à sa formation artistique, elle suit des études à l’Université et obtient un master en Lettres, art et pensée contemporaine de l’Université Paris Diderot, ainsi qu’un master Métiers de la Production Théâtrale de l’Université Paris 3. 

Au sortir de l’école, elle co-crée la compagnie avec Agathe Charnet. Elle joue alors dans l’Age Libre, (écriture collective mise en scène par Maya Ernest), Je suis Sorcière (écrit par Agathe Charnet, mis en scène par Maya Ernest et Virgile-Lucie Leclerc) créé au festival L’Univers des mots de Conakry, Rien ne saurait me manquer (texte Agathe Charnet, mise en scène Maya Ernest création 2019 au Théâtre du Train Bleu) et est ensuite comédienne dans Tout sera différent (mise en scène Maya Ernest et Carla Azoulay Zerah, accompagnée par le Théâtre de l’Escapade, à Hénin-Beaumont et création à la Halle Ô Grains de Bayeux en 2021). En 2022, elle joue dans Ceci est mon corps, écrit et mis en scène par Agathe Charnet. 

« J'ai à coeur de proposer un théâtre accessible et immersif, moteur de réflexions et de débats. »

Depuis 2018, elle se consacre aussi à l’écriture et la mise en scène de pièces jeune public. Elle écrit et met en scène On ne naît pas femme, spectacle participatif sur l’histoire du féminisme en France, qui cumule près de cent représentations en collège et lycée. En 2022, elle écrit et met en scène La Nuit sans fin, conte dystopique sur le réchauffement climatique, adressé aux enfants entre 7 et 11 ans. Ses projets s’accompagnent de débats et d’actions culturelles autour des thématiques abordées dans les pièces. 

 

Elle travaille également avec la compagnie OkO, dirigée par Taya Skorokhodova, au sein de laquelle elle mène une recherche sur le lien entre texte et mouvement. Elle joue dans Manques, forme hybride inspirée de Manque de Sarah Kane. En 2021, elle assiste Taya à la mise en scène du spectacle Insomnies, un projet pluridisciplinaire autour de poèmes de Marina Tsvetaeva. 

Elle est également comédienne-danseuse pour la compagnie Pied d’Argile et danse dans 6 pièces chorégraphiées par Isabelle Vial. Elle travaille enfin comme comédienne danseuse avec Jérome Boyer dans le spectacle Trop de Silence en corps, seule en scène gestuel sur les violences faites aux femmes. 

 

Elle est en parallèle intervenante pédagogique au CDN de Vire auprès de publics fragiles. Elle mène aussi des interventions en hôpital psychiatrique ainsi qu’en Ehpad, dans le cadre d’ateliers d’écriture, de danse ou de pratique théâtrale. Elle anime enfin des stages d’écriture et de pratique théâtrale en école primaire. 

CHARTE ECO-FEMINISTE

La Vie Grande_Soleil 2.png

CONCEPTION COSTUME ET SCENOGRAPHIE

Récupération de matériel, mobiliers et matières premières en ressourceries, brocantes et magasins de seconde-main sans faire fi de l'esthétisme 

CONCEPTION LUMIERE ET SONORE

Réflexion sur des modalités d’éclairage et sonorisation moins énergivores notamment en répétition, mutualisation des équipements spécifiques avec d’autres compagnies / théâtres, achat de matériel reconditionné

TRANSPORTS

Privilégier dans la mesure du possible le train, les transports en commun, le co-voiturage, le vélo pour les récoltes de parole et résidences
Réflexion sur une mutualisation régionale des tournées et des transports de décor 

Création de formes in situ sans décor ni lumière en parallèle aux formes plus lourdes en salle

NOURRITURE

Adoption d’un catering au maximum zéro-déchet, local et végétar/lien. 

APPROCHE ECO-FEMINISTE

Direction de la compagnie en binôme pour une meilleure répartition de la charge mentale et une pluralité des interlocutrices

Parité a minima sur tous les postes en création 

Réflexion sur la conciliation de la vie artistique avec la vie privée qu'elle soit ou non familiale 

Prévention contre les violences sexuelles et sexistes

Possibilité de faire appel au président de la compagnie pour une médiation interne en cas de difficultés dans le cadre du travail

La Vie Grande_Soleil 2.png

L'Association

Implantée au Havre depuis 2019, l’association Compagnie La Vie Grande est dirigée par un bureau composé de deux fidèles spectateurs et amis de la Compagnie : Guillaume Lhermitte (président) et Marion Bonod (trésorière). 

Guillaume Lhermitte_La Vie Grande.png

Guillaume L'hermitte

(président du bureau) 

« Guillaume est né en 1982 en Bretagne, et sitôt ses études scientifiques terminées, il est monté à Paris pour y profiter de la vie culturelle.

Féru de théâtre public comme privé, il part à la découverte de la scène émergente où il rencontre les membres de la compagnie, qu’il suit désormais régulièrement en Avignon ou en résidence.

Cette rencontre sera féconde, et aboutira en 2018 à la création du seul en scène performatif « Guillaume Mu » qu’il joue sous la direction d’Inès Coville et Virgile - Lucie Leclerc à Paris et à Bruxelles. 

Depuis, Guillaume accompagne les membres de la compagnie dans leurs explorations artistiques en parallèle à son activité d’ingénieur et c’est tout naturellement qu’il rejoint l’association en tant que président en mai 2022. »

Marion Bonod

(trésorière du bureau)

« Je m’appelle Marion Bonod, j’ai 31 ans, je vis à Paris depuis six ans. Originaire du Havre, j’ai suivi un cursus plutôt scientifique jusqu’à devenir sage-femme, profession que j’exerce à l’hôpital depuis six ans. 

Depuis le lycée où nous nous sommes rencontrées, j’ai accompagné le parcours professionnel de Lillah Vial à travers les théâtres du Havre, d’Avignon ou de Paris. J’ai ainsi pu ainsi suivre les recherches et les évolutions de la Compagnie et je suis très fière et heureuse de rejoindre le bureau de la Vie Grande ». 

Marion Bonod_La Vie Grande.png
bottom of page